Gonorrhée

Qu’est-ce que la gonorrhée?

La gonorrhée est une infection transmissible sexuellement (ITS) causée par une bactérie appelée Neisseria gonorrhée. C’est la deuxième infection bactérienne la plus répandue.

Comment se transmet la gonorrhée ?

La gonorrhée se transmet lors de relations sexuelles vaginales, orales ou anales non protégées avec une personne infectée. Vous pouvez transmettre la gonorrhée à votre partenaire sans même savoir que vous êtes infecté.

Quels sont les symptômes ?

La plupart des gens ne ressentent aucun symptôme. Si des symptômes se manifestent, ils apparaissent habituellement deux à sept jours après l’exposition à la bactérie.

  • Pertes vaginales ou rectales épaisses et jaunâtres
  • Sensation de brûlure en urinant
  • Douleur au bas du ventre
  • Douleur ou saignements vaginaux pendant les relations sexuelles
  • Saignements vaginaux anormaux
  • Mal de gorge
  • Écoulement épais jaune-verdâtre provenant du pénis
  • Sensation de brûlure ou démangeaisons sur le gland, à l’intérieur du pénis ou près du rectum
  • Douleur et/ou enflure aux testicules
  • Douleur et/ou perte rectale

Comment se fait le dépistage ?

Un prélèvement est effectué dans le col de l’utérus, l’urètre, la gorge ou le rectum à l’aide d’un coton-tige. On peut aussi faire une analyse d’urine. Le test de dépistage est le seul moyen de savoir si vous avez la gonorrhée.

Comment traite-t-on la gonorrhée ?

La gonorrhée se traite et se guérit facilement à l’aide d’antibiotiques. Dans certaines régions du Canada et ailleurs dans le monde, la gonorrhée peut être résistante à certains antibiotiques. Veuillez aviser votre médecin si vos partenaires ou vous-même avez effectué des voyages.

 Il est important de ne pas avoir de relations sexuelles pendant la durée du traitement et pendant les sept jours qui suivent le traitement. Assurez-vous que votre partenaire a aussi suivi le traitement avant de recommencer à avoir des relations sexuelles.

Vous pouvez contracter l’infection de nouveau après le traitement.

Complications possibles :

  • Inflammation pelvienne (une infection de l’utérus, des trompes de Fallope et des ovaires et/ou des tissus environnants)
  • Stérilité (incapacité de devenir enceinte)
  • Grossesse ectopique (grossesse tubaire)
  • Les bébés nés infectés par la gonorrhée peuvent souffrir de graves infections aux yeux ou de pneumonie
  • L’infection peut s’étendre aux testicules et à la prostate et aller jusqu’à causer la stérilité.

Rappelez-vous :

Toute infection des parties génitales peut augmenter le risque d’infection par le VIH. Les pratiques sexuelles comprenant l’utilisation de condoms en latex ou en polyuréthane et/ou de digues buccales lors des relations orales, anales ou vaginales peuvent réduire les risques d’infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS).

 

Contact Us