Cannabis (marijuana)

Informations générales – FAQ

Q : Qu’est-ce que le cannabis?

R : Le cannabis est une plante qui contient des produits chimiques appelés cannabinoïdes. Les plus communs sont le THC et le CBD.

Q : Qu’est-ce que le THC?

R : Le THC (tétrahydrocannabinol) est la substance psychoactive du cannabis. C’est lui qui cause l’altération de la faculté cognitive (le « high »).

Q : Qu’est-ce que le CBD?

R : Le CBD (cannabidiol) n’est pas psychoactif. Des études indiquent même qu’il pourrait atténuer certains des effets psychoactifs du THC.

Q : Comment se consomme le cannabis?

R : On peut le fumer, le vapoter ou l’inhaler par petites « touches » (ou dabbing) et le mélanger à des aliments ou à des boissons.

Q : Qu’est-ce qu’un produit comestible?

R : Ce sont des aliments ou des boissons qui contiennent des cannabinoïdes actifs (THC et CBD).

Q : Quels sont les symptômes d’une intoxication au cannabis?

R : L’intoxication au cannabis peut entraîner des nausées, des vomissements, des douleurs à la poitrine, des étourdissements, de la somnolence, de l’anxiété et des psychoses.

Haut de la page

Effets sur la santé

Effets à court terme

Les réactions au cannabis sont variables. En voici quelques-unes possibles :

  • Somnolence
  • Pertes de mémoire et difficulté à se concentrer
  • Anxiété, angoisse ou panique
  • Manque de coordination et de réflexes et difficulté à prendre des décisions et à évaluer les distances (visiter la page canada.ca/neconduispasgele)
  • Épisodes psychotiques

Source : Santé Canada

Effets à long terme

Les effets à long terme apparaissent lentement chez ceux et celles qui consomment régulièrement du cannabis (quotidiennement ou presque). Plus on commence tôt, pires sont les effets; certains peuvent être irréversibles chez les jeunes, même si on cesse de consommer.

Développement du cerveau

La consommation de cannabis avant l’âge de 25 ans affecte le développement structurel et fonctionnel du cerveau. Il peut en résulter des problèmes de mémoire, de concentration, d’intelligence, de jugement et de prise de décisions.

Maladie mentale

Le cannabis est associé à des troubles mentaux (tels que la psychose ou la schizophrénie).

Dépendance

Le cannabis peut créer une dépendance, et les risques sont encore plus grands à l’adolescence.

La meilleure façon de se protéger est d’éviter d’en consommer.

Haut de la page

Consommation responsable de cannabis

Les conseils ci-dessous proviennent des directives canadiennes d’usage de cannabis à faible risque.

Commencez doucement et allez-y lentement

Choisissez des produits qui ont une faible concentration en THC et une concentration égale ou supérieure en CBD. Si vous fumez ou vapotez votre cannabis, commencez par une ou deux bouffées d’un produit contenant au maximum 10 % (100 mg/g) de THC. Les effets devraient se faire sentir en quelques minutes tout au plus. Ils s’accentueront pendant 30 minutes, puis se dissiperont au bout d’environ 6 heures. Si vous consommez un produit comestible, n’absorbez pas plus de 2,5 mg de THC. Les effets devraient se faire sentir dans les 30 minutes à 2 heures qui suivent. Ils s’accentueront pendant 4 heures, puis se dissiperont au bout d’environ 12 heures.

Source : Gouvernement du Canada – Pour en savoir plus, visitez le canada.ca.

Ménagez vos poumons

la fumée de cannabis contient un grand nombre des mêmes composants chimiques que la fumée de tabac. Après avoir pris une bouffée, il ne faut que quelques secondes pour que la fumée arrive dans tes poumons qui absorbent le THC. Le high atteint son maximum au bout d’environ 30 minutes et peut durer jusqu’à six heures.

Il est moins nocif d’ingérer ou de vapoter le cannabis que de le fumer, mais n’oubliez pas que ces méthodes de consommation présentent leurs propres risques.

Si vous vapotez, surveillez l’apparition de symptômes comme la toux, l’essoufflement et les douleurs à la poitrine. Consultez un médecin si vous êtes inquiet à propos de votre santé. Seul le cannabis séché peut être légalement utilisé dans un vaporisateur.

Si vous choisissez d’ingérer du cannabis (c.-à-d. produits comestibles à base de cannabis, huiles), consultez la section Commence lentement et vas-y lentement pour obtenir plus d’information.

Procurez-vous du cannabis auprès de fournisseurs légaux. Les produits provenant de sources illégales ou non réglementées ne font pas l’objet de contrôles en matière de qualité et de sécurité.

Si vous fumez du cannabis, évitez d’inhaler profondément ou de retenir votre respiration.

Conservez vos produits en lieu sûr

Laissez vos produits dans leur emballage d’origine et conservez-les bien à l’abri, sous verrou.

Ne consommez qu’une drogue à la fois, et n’y mélangez pas le tabac

Consommer plus d’une drogue à la fois peut avoir des effets imprévisibles sur vos pensées, vos sensations et votre manière d’agir. Et attention : la nicotine contenue dans le tabac entraîne aussi une dépendance.

Prévoyez une façon sécuritaire de rentrer

Le cannabis affecte votre coordination, votre concentration, votre jugement et vos réflexes. Prévoyez de rentrer avec un ami sobre ou utilisez les services d’Uber, de Lyft ou d’OC Transpo ou prenez un taxi.

Partagez prudemment

Si vous utilisez le joint, la pipe à eau (bong) ou le vaporisateur de quelqu’un d’autre, vous pourriez hériter de ses bactéries et microbes buccaux. Évitez de partager, ou si vous partagez, essayer de trouver des moyens d’éviter tout contact direct avec un endroit où une autre personne a posé sa bouche.

Réduisez votre consommation

La consommation régulière de cannabis augmente les risques d’effets nuisibles sur l’esprit et le corps. Ne consommez pas plus d’une fois par semaine.

 Haut de la page

Ce qu’en dit la loi

Voici les grandes lignes de la loi provinciale :

Âge minimal

19 ans

Possession chez les jeunes

En Ontario, il est illégal pour une personne de moins de 19 ans de posséder ou de consommer du cannabis.

Cadeaux et vente à des jeunes

Quiconque donne ou vend du cannabis à une personne de moins de 19 ans s’expose à des sanctions pénales.

Consommation publique

Le cannabis peut être consommé partout où l’usage du tabac est autorisé.

Conduite avec facultés affaiblies

Une politique de tolérance zéro s’applique aux jeunes conducteurs (21 ans et moins), aux conducteurs débutants et aux chauffeurs commerciaux, avec des sanctions similaires à celles pour la conduite en état d’ébriété.

 Pour en savoir plus, consultez la page « Consomme-le de façon légale » de Santé publique Ottawa ou rendez-vous à ontario.ca/lecannabis.

Haut de la page

Demander de l’aide

Si vous avez besoin d’aide, pour un proche ou pour vous-mêmes, n’hésitez pas :

Les signes suivants peuvent indiquer qu’une personne n’est plus en contrôle de sa consommation de cannabis :

  • Ignorer ses responsabilités au travail, à l’école ou à la maison
  • Cesser de pratiquer des activités qu’elle juge pourtant importantes ou amusantes
  • Consommer de plus en plus souvent
  • Se sentir incapable de diminuer ou de maîtriser sa consommation
  • Vivre des changements d’humeur (irritabilité, paranoïa)
  • Changer de cercle d’amis
  • Mal s’entendre avec sa famille
  • Cacher des choses ou mentir
  • Avoir un cycle de sommeil, un appétit ou d’autres comportements inhabituels

Renseignez-vous sur les ressources locales .

Contact Us