T’approprier ta santé sexuelle

Parler de sexualité avec ton partenaire
Ce n'est jamais facile de parler d'infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) et de grossesse avec un partenaire. Pourtant, il est important d'avoir cette conversation au début d'une relation. Ton partenaire et toi aurez ainsi le temps de subir un dépistage des ITSS. C'est simple : vous n'avez qu'à visiter le site Web Se faire tester. Pourquoi pas ? et à télécharger le formulaire de demande. Puis, apportez le formulaire dans un des laboratoires privés inscrits sur le site. Si ton résultat est positif, une infirmière en santé publique communiquera avec toi en toute confidentialité. Tu peux aussi subir un dépistage dans une des cliniques de santé-sexualité de Santé publique Ottawa.

Cette discussion entre partenaires est très importante : les ITSS sont en hausse à Ottawa ! En 2016, plus de 78 % des cas de chlamydia dans la ville étaient chez des jeunes et des jeunes adultes de 15 à 29 ans, de même que plus de 54 % des cas de gonorrhée.

Une ITS est une infection qui se transmet d'une personne à l'autre par contact sexuel. Quelques exemples courants : la chlamydia, la gonorrhée et les verrues génitales (VPH). Les infections transmises par le sang peuvent aussi se transmettre par contact sexuel et par contact avec du sang infecté. C'est le cas de l'hépatite B et de l'hépatite C, pour ne nommer que celles-là.

Même si tu trouves que parler de santé sexuelle est gênant et pénible, il est essentiel que tu sois direct sur ce que tu juges important en matière de sexualité. Le fait de parler de sexualité et de certains sujets comme les ITSS et la grossesse contribuera à créer des bases solides pour une relation positive. En communiquant ouvertement et honnêtement, ton partenaire et toi aurez l'occasion d'en apprendre plus l'un sur l'autre et d'explorer de nouvelles choses ensemble, en plus de vous entendre sur différents sujets à mesure que vous progressez. Voici d'autres sujets qu'il est important d'aborder :

  • la fréquence des relations sexuelles ;
  • vos limites en matière de sexualité ;
  • vos attentes sexuelles.
Parler de sexualité avec des adultes
Parler de sexualité avec un adulte, c'est peut-être la dernière chose que tu veux faire. Pourtant, beaucoup d'adultes dans ta vie peuvent être d'excellentes sources d'information et de soutien. Les gens ne sont pas tous très à l'aise de parler de sexualité, mais n'importe qui peut le devenir. La première chose à faire est de trouver avec qui tu es le plus à l'aise d'aborder le sujet : un parent, un enseignant, un fournisseur de soins de santé ou un ami adulte. Après le « qui ? », tu devras penser au « comment ? ». C'est souvent la partie la plus difficile. Les conseils suivants peuvent t'aider à entamer la conversation.

Sers-toi des médias : Lorsque du contenu à caractère sexuel est diffusé à la radio, à la télévision ou dans les médias sociaux, profite de l'occasion pour parler de tes sentiments sur le sujet.

Ne repousse la conversation : Il n'y a pas de moment parfait. Tu as parfaitement le droit d'être plus ou moins à l'aise, et peu importe ta question, tu as le droit de la poser et d'avoir la meilleure réponse possible.

Sois préparé : Savoir d'avance les questions que tu veux poser peut t'aider à te détendre. C'est une bonne idée de dire ce que tu sais déjà et d'avoir préparé les questions que tu veux poser.

Trouve un lieu adéquat : Essaie de trouver un endroit intime où toi et la personne avec qui tu parles serez à l'aise. Parfois, il est plus facile d'aborder le sujet pendant une autre activité, par exemple en promenant le chien ou en faisant la vaisselle. Cela peut détendre l'atmosphère.

Conseils pour les parents
Si tes parents ont besoin de plus de renseignements sur la santé sexuelle des jeunes, ils peuvent visiter le site Web Être parent à Ottawa.

Contact Us