Consentement

Définition : D'après le ministère de la Justice du Canada, la définition juridique du consentement est l'accord volontaire d'une personne à se livrer à une activité sexuelle. Si l'on approfondit cette définition, le consentement se définit comme le processus actif qui consiste à donner volontairement et librement son accord à se livrer à une activité sexuelle, sans avoir été manipulé ou menacé.

Âge légal

Au Canada, l'âge légal du consentement sexuel est de 16 ans. Il existe toutefois une exception de « proximité d'âge » pour les moins de 16 ans :

  • Si tu as 14 ou 15 ans, ton partenaire doit avoir moins de cinq ans de plus que toi.
  • Si tu as 12 ou 13 ans, ton partenaire doit avoir moins de deux ans de plus que toi.

Les personnes de moins de 12 ans ne sont pas aptes à consentir à un rapport sexuel.

Aspects essentiels du consentement
  • Toute relation sexuelle doit être entièrement consensuelle. Les partenaires doivent accepter et respecter la réponse de l'autre.
  • Le consentement peut toujours être retiré. Le consentement est un accord qui est valide une fois seulement. Ce n'est pas parce qu'une personne a consenti à un rapport sexuel samedi qu'elle a automatiquement consenti à un rapport sexuel mardi.
  • Le consentement n'est jamais automatique. Le fait d'être dans une relation stable n'autorise pas les partenaires à ne pas demander le consentement de l'autre.
  • Dans certaines situations, une personne ne peut pas donner un consentement complet, libre et éclairé. Ainsi, une personne qui a les facultés affaiblies par l'alcool ou la drogue, qui dort, qui est incapable de comprendre qu'elle accepte un rapport sexuel ou qui est soumise à de fortes pressions n'est pas en mesure de donner librement et volontairement son consentement à participer à une activité sexuelle.
  • L'absence de consentement, ça veut dire non. Si une personne ne consent pas à un acte sexuel ou dit nonque ce soit avec ses mots ou avec ses gestes, l'autre personne doit immédiatement arrêter.

Vidéo - Le consentement : pas si compliqué, finalement !

Agression sexuelle
En 1994, l'Hôpital d'Ottawa a mis sur pied son Programme de soins aux victimes d'agressions sexuelles et d'abus par un partenaire. Une équipe de professionnels de la santé spécialisés est disponible sur place, à toute heure du jour et de la nuit, et ce, tous les jours de l'année, pour offrir des soins discrets, confidentiels et adaptés aux traumatismes aux personnes de 16 ans ou plus ayant subi de la violence sexuelle ou conjugale. Tu peux aussi joindre le Programme au 613-798-5555, poste 13770.

Le Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO) a également un programme pour les enfants et les adolescents victimes d'agression sexuelle. Si toi ou quelqu'un que tu connais a été agressé sexuellement, téléphone aux urgences du CHEO au 613-737-2328 pour parler à un membre de l'équipe.

Négociation sur le port du condom
Voici quelques mises en situation qui pourront t'aider quand vient le temps de parler du port du condom.

Mise en situation 1

Elle : « T'en fais pas, je prends la pilule. »

Toi : « Je te fais confiance, mais la pilule prévient la grossesse, pas les ITSS. »

Mise en situation 2

Lui : « On l'a déjà fait une fois sans condom. »

Toi : « Oui, mais j'ai passé le mois suivant à avoir peur d'être tombée enceinte. »

Mise en situation 3

Elle : « Pourquoi tu mets un condom? J'essaie pas de tomber enceinte dans ton dos! »

Toi : « Je te fais confiance. Je mets un condom parce que c'est mieux pour toi comme pour moi. »

Mise en situation 4

Lui : « Les ITSS, ça me fait peur un peu. »

Toi : « Je comprends. Passons un test tous les deux. »

Mise en situation 5

Lui : « Je me retire toujours à temps, inquiète-toi pas. »

Toi : « Je sais. Mais si tu mets un condom, t'auras pas besoin de te retirer. C'est encore mieux. En plus, le retrait, ça ne protège pas contre les ITSS. »

Mise en situation 6

Lui : « Je sens rien quand je mets un condom. »

Toi : « Tant pis. Pas de condom, pas de sexe. »

Mise en situation 7

Lui : « Je sais que ça ne fait pas longtemps qu'on se connaît, mais j'aime avoir des rapports sans condom. Est-ce que ça te tente? »

Toi : « Je veux bien avoir des rapports, mais seulement si on met un condom. »

Mise en situation 8

Elle : « J'ai pas de maladie, t'en fais pas. »

Toi : « Comment peux-tu en être certaine? Quand t'es-tu fait tester la dernière fois? Savais-tu que la moitié des gens qui ont une ITSS n'ont aucun symptôme? »

Mise en situation 9

Elle : « Je ne veux pas avoir de cunnilingus sans digue orale. »

Toi : « D'accord. Ça va nous protéger toutes les deux contre les ITSS. »

Contact Us