Alcool

Le taux d'alcoolémie (TA)

Quels sont les effects de l'alcool

Boire de façon responsable

Aide avec la dépendance

 

Le taux d'alcoolémie (TA)

 Combien et comment vite tu consommes va affecter ton taux d’alcoolémie. Le taux d’alcoolémie (TA) est calculé en déterminant le nombre de milligrammes d’alcool présents dans 100 millilitres de sang. Pour la compilation de ces tableaux, une consommation correspond à ce qui suit :

  • Bière 341 mL (12 oz.), 5 % d’alcool
  • Vin 142 mL (5 oz.),  12 % d’alcool
  • Cidre/cooler 341 mL (12 oz.), 5 % d’alcool 
  • Spiritueux (ex. rye, gin ou rhum),  43 mL (1.5 oz.) 40 % d’alcool 

Visite Smart Serve Ontario pour mieux comprendre comment le TA fonctionne : https://www.smartserve.ca/index.php/fr/taux-dalcoolemie-ta/

Zone plaisir (vert)

  • De 0,01 à 0,05 = Sensation de bien-être et légère détente des muscles, sociabilité accrue et envie de bavarder
  • De 0,05 à 0,08 = Vigilance réduite, raisonnement et jugement légèrement affaiblis et exubérence.

Zone précaution (jaune)

  • De 0,08 à 0,15 = Réflexes ralentis, incapacité à se concentrer, tendence à parler fort, facultés affaiblies, perte de mémoire à court terme et difficulté à articuler
  • De 0,15 à 0,24 = Mauvaise coordination motrice, illogisme, vision trouble, difficulté à se tenir debout ou à marcher, agitation, somnolence et hébétude

Zone réévaluation (rouge)

  • De 0,24 à 0,35 = Circulation et respiration affaiblies, augmentation du seuil de la douleur, désorientation, perte de fonction motrice, perte de conscience et risques de surdose mortelle
  • Plus de 0,35 = Respiration extrêmement lente ou irrégulière, teint pâle ou bleuâtre et absence de réaction
  • Plus de 0,40 = Décès. dans la plupart des cas

 

Quels sont les effects de l'alcool

L'alcool est un dépresseur. Il ralentit certaines parties du cerveau, incluant celle qui contrôle la respiration et modifie la façon dont tu penses, agis et te sens.

L'alcool affecte chaque personne différemment. Certains trouvent que l'alcool les calme et les détend, les rend plus bavards, moins gênés, les réchauffe ou diminue leur coordination. D'autres trouvent qu'il les rend déprimés ou agressifs. 

Souviens-toi que la seule chose qui aide à dessoûler est le temps. Il faut du temps au foie pour éliminer l'alcool du corps.

La consommation excessive de boisson alcoolisée peut causer la "gueule de bois".  Tu peux alors avoir un mal de tête, de la nausée, de la diarrhée, des tremblements et des vomissements.

Intoxication extrême:

Elle est également considérée comme une surdose.  C'est une urgence médicale et vous devez appeler le 911 pour obtenir de l'aide.  Si une personne sévèrement intoxiquée ne reçoit pas une attention médicale immédiate, elle peut perdre conscience, tomber dans le coma et mourir.

Les signes de l'intoxication alcoolique incluent :

  • Peau bleuâtre, froide et moite
  • Vomissements sans éveil
  • Perte de connaissance (la personne ne se réveille pas lorsqu'on la pince)
  • Ralentissement de la respiration
  • Incontinence (perte de contrôle de la vessie et des intestins)

Savais-tu que le réflexe nauséeux qui permet d'éviter de s'étouffer est diminué, ce qui fait qu'une personne peut s'étouffer avec ses vomissures? Si une personne une est très intoxiquée (soûle), ne la laissez jamais seule en vous disant que ça passera si elle dort.

 

Boire de façon responsable

Voici quelques trucs pour boire de façon responsable :

  • Connais tes limites. Tu ne devrais jamais dépasser les limites quotidiennes et hebdomadaires indiquées dans les Directives de consommation d'alcool à faible risque du Canada.
  • Reste hydraté. Bois de l'eau, du jus ou une boisson gazeuse entre deux consommations.
  • Si tu bois, ne conduis pas. Avant de sortir, prévois comment tu reviendras à la maison. Si tu bois, tu ne pourras pas conduire. La conduite avec facultés affaiblies est sévèrement punie par la loi. Une infraction de conduite avec facultés affaiblies peut nuire à tes chances de trouver un emploi et d'avoir accès à des programmes universitaires contingentés. Pour en savoir plus, lis ce que la police a à dire.
  • Évite de mélanger l'alcool avec des médicaments, des drogues ou des boissons énergisantes. On parle ici de toutes les drogues, autant prescrites que récréatives. Comme dans une expérience scientifique qui risque de mal tourner, tu ne devrais jamais mélanger deux produits chimiques inconnus. L'alcool, les drogues et les médicaments sont composés de nombreux produits chimiques différents et tu peux être très malade si tu les mélanges. Il en va de même pour les boissons énergisantes.
  • Suis ton intuition. Si tu as l'impression que quelque chose ne va pas, si tu n'aimes pas la tournure que prend la soirée ou si tu penses que quelque chose de mal est sur le point de se produire, tu serais mieux de partir, tout simplement.
  • C'est ok de dire non.

 

Aide avec la dépendance

 Si tu es inquiet pour toi-même ou une autre personne, voici où tu peux obtenir de l'aide.

  • Parle à un adulte en qui tu as confiance, par exemple un parent, un entraîneur, un ami ou un conseiller en orientation de l'école.

Si tu fréquentes un collège ou une université, tu peux également appeler :

Contact Us